LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES – LA COMPRÉHENSION PAR L’ACTION

La Zone de Réalités-Croisées et le second des deux grands piliers constituant le Centre HUMANEUS.

LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES est un cadre expérimental de dimensions modulables – proposant de nombreuses attractions ou cadres d’expérimentation – associé à un studio de production pour établir des ponts entre les sciences humaines, le monde des loisirs, l’industrie du divertissement et les technologies les plus avancées.

La Zone de Réalités-Croisées est le siège des cadres d’expérimentation (attractions) du Centre.

La Zone de Réalités-Croisées est un lieu d’aventure et d’initiation, c’est un parcours qui met à l’épreuve le visiteur qui le traverse et le confronte.
La Zone de Réalités-Croisées est un vaste espace évolutif se déployant sur plusieurs niveaux du Centre HUMANEUS. C’est en traversant les cadres d’expérimentation que le grand public éprouve et vit le savoir découvert dans l’espace muséal de l’Institut LEIBNIZ.

La Zone de Réalités-Croisées est modulable, elle peut être agrandie à loisir selon les souhaits et expectatives du pays hôte et offrir ainsi un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation (attractions).

Exemple d’agrandissement du parc d’expérimentation du Centre HUMANEUS, modèle 30 hectares.

La dénomination: Réalités-Croisées (XR), fait référence à un mélange hybride d’environnements réels et virtuels qui s’appuient sur des expériences de jeu et de théâtre traditionnel, de jeux vidéo, de réalité augmentée (AR), de réalité virtuelle (VR) et d’intelligence artificielle (AI). La Zone permet de développer des expériences évolutives et de pointe, se déroulant dans un espace physique répliqué (en miroir) dans le Cloud virtuel.
La Zone XR est un lieu entièrement truqué et contrôlé, réalisé en sous-sol et pouvant accueillir une variété illimitées d’expériences.
Cela se fait à l’aide d’accessoires physiques modulaires, de capteurs numériques, de décors réalisés en taille réelle, de projections 3-D, d’éclairages, d’effets sonores, d’ingénierie mécanique, de techniques holographiques et avec le support des dernières technologies.
De plus, la flexibilité de la Zone de Réalités-Croisées signifie qu’elle peut également proposer un très large éventail d’activités dans le domaine de l’industrie du divertissement et des loisirs ou encore servir de laboratoire-test pour explorer des thèmes d’applications élargis, tels que: l’interaction Humain-machine ou l’empathie à l’ère du numérique et des médias de masse.
La mise en place et l’orchestration de la Zone XR nécessitent le savoir-faire collectif de notre équipe créative (Three Golden Doors) en matière d’architecture, de Concept-Art lié à la production cinématographique et du jeu vidéo, ainsi que de toutes les techniques d’ingénierie utilisées en matière de spectacle scénographique.

Ce travail se fait en collaboration étroite avec les artistes et créateurs du pays hôte, les écoles et les universités locales et avec nos partenaires, les leaders de la technologie suisse:

Moka Studio et Artanim qui anime des expériences de réalité virtuelle chez Dreamscape Immersive et qui compte parmi ses commanditaires: Warner, 21ST Century Fox et Steven Spielberg.

La Zone de Réalités-Croisées est modulable, elle peut être agrandie à loisir selon les souhaits et expectatives du pays hôte et offrir ainsi un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation.

Enfin, Zone de Réalités-Croisées est le vaste terrain d’aventure, de jeu et d’expérience du Centre HUMANEUS; tout ce qui est intellectuellement réfléchi, pensé et développé au sein de l’Institut LEIBNIZ, est proposé au grand public qui visite le Centre HUMANEUS au sein de la Zone de Réalités-Croisées. Cette interaction constante entre les différents éléments formant le Centre HUMANEUS, en étroit partenariat avec les institutions du pays hôte, crée le cercle vertueux qui est à la base du fonctionnement du Centre. Ce système associé à l’utilisation intense des cadres d’expérimentations proposés par la Zone de Réalités-Croisées, constitue le mandat du Centre HUMANEUS qui voit alors son public devenir l’acteur, le héros de l’enseignement délivré.

Dans cette présentation, l’agrandissement de la zone de Réalités-Croisées s’inscrit dans une structure rectangulaire. Il ne s’agit que d’une proposition, il faut comprendre que les dimensions, la forme et la répartition de la zone et du complexe du Centre HUMANEUS dans son ensemble sont totalement flexibles et adaptables en fonction des besoins et demandes de la nation qui accueille le Centre.

Exemple d’intégration du Centre HUMANEUS dans le parc d’expérimentation de 30 hectares.

LA COMPOSITION DE LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES

Les cadres d’experimentation (attractions)

Les cadres d’expérimentation sont des parcours d’aventure, d’émerveillement et d’émotion. Le grand public découvre un périple époustouflant, il pénètre dans des univers qui lui permettent d’expérimenter et d’intégrer physiquement et intellectuellement le savoir délivré par le Centre HUMANEUS.
La spécificité de ces parcours extrêmement élaborés et cette participation active demandée au public nous ont naturellement conduit à nommer ces cheminements aventureux: cadres d’expérimentation, au lieu de les désigner comme : attractions.

Ce sont les élèves de l’école LEKTON, les chercheurs du laboratoire ATOMOS ainsi que les artistes, créateurs et programmeurs du Studio EIDÔLON qui sont chargés de développer et de faire évoluer en permanence les différents cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS.

Les cadres d’expérimentation sont spécifiquement conçus comme des espaces où les différentes formes de divertissement numérique et analogique présentées au public cohabitent, interagissent et se complètent au travers d’attractions exceptionnelles. Ici les corps et les objets sont localisés en temps réel, ce qui permet des interactions rapides, des jeux collaboratifs et des immersions en groupes sur des terrains de dimensions considérables avec des sensations d’une intensité et d’un niveau encore inégalés à ce jour.

Comme l’ensemble du Centre HUMANEUS, les cadres d’expérimentation sont mis en miroir au sein du double numérique du Centre, ils utilisent cette particularité, pour renforcer l’expérience immersive du public.
En conséquence, les cadres d’expérimentation de la Zone de Réalités-Croisées sont conçus et connectés de façon à fidéliser les publics par les médias sociaux en vogue, mais aussi par l’identification des visiteurs qui peuvent ainsi, une fois la visite terminée, par le réseau, prolonger et compléter leur expérience dans des univers numériques correspondants à ceux physiquement visités.

Les visiteurs traversant ces cadres peuvent être connectés via le web à un ou plusieurs partenaires invités. Ces derniers peuvent participer en direct, vivre l’action comme s’ils étaient réellement présents ou s’ils le souhaitent, s’associer afin de mener à bien les défis qui sont proposés.

Les cadres d’expérimentation proposent également des parcours virtuels de lieux inaccessibles ou disparus, de sites historiques reconstitués (à l’image de Al Zubarah, Pompéi, Angkor Vat, etc.) ou enfin de lieux en devenir, ce qui offre potentiellement au grand public et aux spécialistes un champ infini et toujours renouvelé de découvertes et d’approfondissement du savoir.
Enfin, 3 cadres d’expérimentations prolongent également l’espace Muséal du Centre HUMANEUS en faisant référence aux trois temps présentés par les musées: passé, présent et futur.

LA FORÊT DES MYTHES

Au sein de la Zone de Réalités-Croisées, il existe un nombre de cadres d’expérimentation réunis dans un ensemble défini comme la Forêt des Mythes.

La Forêt des Mythes propose au grand public un parcours d’aventures et d’épreuves, lui permettant de découvrir les grands principes fondateurs des origines et de se confronter aux principaux archétypes mythologiques issus des cultures qui ont essaimé à travers le monde depuis l’aube de l’humanité.

La Forêt des Mythes est un cheminement mythologique. Cet itinéraire fait pénétrer les visiteurs dans des mondes réalisés en taille réelle, qui utilisent toutes les capacités des techniques de pointe de la réalité augmentée, de l’holographie, des illusions scéniques, de l’ingénierie mécanique et des technologies immersives pour les plonger dans des aventures vécues en temps réel et qui se prolongent également dans l’univers numérique.
Ces parcours font découvrir au grand public la plus ancienne, la plus extraordinaire et la plus grande des aventures, l’Aventure de l’Humain !

Les réactions des visiteurs face aux différents cadres d’expérimentation sont étudiées en permanence par l’Institut LEIBNIZ. Cela permet de valider, de modifier ou d’invalider les innovations artistiques, mécaniques, technologiques et d’ingénierie pensées et produites par le Studio EIDÔLON pour ces différents cadres et testées en temps réel auprès de l’audience qui visite le Centre HUMANEUS.

Les élèves de l’école LEKTON et les chercheurs du laboratoire ATOMOS utilisent également les cadres d’expérimentation pour éprouver leurs connaissances et parfaire leur enseignement. Les cadres d’expérimentation les plus appréciés par le grand public peuvent être adaptés et proposés au marché international à des fins d’exploitation.

Du Centre HUMANEUS tel que présenté dans ce dossier à l’extension possible de sa Zone de Réalités-Croisées, ce projet propose au grand public national et international un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation, totalement novateurs et inédits à ce jour.

DEUX EXEMPLES DE CADRES D’EXPÉRIMENTATION

1- LE LABYRINTHE

Le Labyrinthe est la porte d’entrée du Centre HUMANEUS. Réalisé à échelle humaine, en grande partie souterrain, le Labyrinthe est un cadre d’expérimentation se déployant sur trois niveaux, exceptionnel par son envergure, unique au monde et totalement novateur.
De l’ingénierie mécanique aux technologies immersives de pointe, ce cadre d’expérimentation utilise les techniques holographiques et l’illusion scénique pour plonger le grand public dans un cheminement parsemé d’épreuves.
C’est un parcours entièrement truqué, un itinéraire d’aventure avec des galeries cachées, des passages secrets, des parois qui apparaissent ou s’évanouissent, des couloirs qui changent de forme, des portes qui se ferment et questionnent.

Le Labyrinthe a pour fonction d’amener le grand public à gagner son passage vers le savoir et la connaissance que le Centre HUMANEUS dispense, il constitue le chemin d’accés à l’Espace Muséal et à la Zone de Réalités-Croisées.

Pour réaliser son mandat, le Labyrinthe défie et collabore avec le public qui le traverse et le découvre, c’est un lieu multiforme en constant changement, il offre un extraordinaire voyage initiatique aux visiteurs qui l’expérimentent.
Le Labyrinthe résume à lui tout seul le fonctionnement et la mission des cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS: faire réaliser au public qu’il peut – par son analyse et son raisonnement – appréhender l’environnement dans lequel il est immergé, pour pouvoir le comprendre, l’analyser, et au final le maîtriser.

L’Humain veut-il accéder à la connaissance, le peut-il, est-ce un droit inhérent à sa condition, doit-il combattre pour parvenir au savoir? C’est au visiteur de le découvrir et le Labyrinthe est là pour l’aider à trouver une réponse à ses questions.

En effet, cette attraction réagit en fonction des actions des visiteurs qui le traversent, chaque parcours est donc unique et il appartient au public qui expérimente le Labyrinthe de comprendre en temps réel comment le contrôler pour vaincre les obstacles qu’il dresse sur son passage.
Le Labyrinthe est un cadre d’expérimentation privilégié pour la recherche en matière d’intelligence artificielle. Pensé et réalisé par les artistes, créateurs et programmeurs du Studio EIDÔLON et ses partenaires internationaux, le Labyrinthe est également un lieu majeur dans le développement et l’étude de nouveaux modèles de déplacement de personnes évoluant dans des espaces associant des cadres numériques à des cadres physiques.
Le Labyrinthe est accessible dans le Cloud selon le système des Centres Jumeaux. Sa traversée numérique est un prolongement à celle physique accessible dans le Centre HUMANEUS.

À des fins d’enseignement, d’expérience et d’approfondissement du savoir, pour se mettre à l’épreuve et éprouver concrétement l’enseignement délivré par l’Institut LEIBNIZ, le parcours aventureux du Labyrinthe – pratiqué selon des scénarios évolutifs différents de ceux proposés à l’audience du Centre HUMANEUS – est activement utilisé par les chercheurs du laboratoire ATOMOS et les étudiants de l’école LEKTON.

Le Labyrinthe voit ses technologies immersives testées, développées et mise à jour en permanence.

2- L’ODYSSEE

L’Odyssée est un périple fabuleux, un des cadres d’expérimentation le plus ambitieux que le Centre HUMANEUS propose. L’Odyssée permet au grand public de pénétrer au plus profond du corps humain pour le découvrir, l’explorer et l’appréhender de manière tout à fait inédite et unique au monde.

Croisières Intracorporelles

Évoluant dans le décor sophistiqué d’une base de lancement hautement technologique, les visiteurs, après s’être équipés, pénètrent dans des nacelles futuristes et se sanglent à leurs sièges. Ils assistent alors à l’époustouflant spectacle de leur propre miniaturisation et observent l’ensemble du processus qui va les voir s’élancer à l’intérieur même du corps humain pour un fantastique voyage.

Les véhicules et leurs passagers se projettent réellement dans un circuit élaboré (Ground Coaster) qui traverse plusieurs niveaux du Centre HUMANEUS et se réalise à grande vitesse, en boucle fermée. C’est un cheminement qui fait physiquement traverser au public l’ensemble d’un espace unique: le corps humain, de l’extrémité des membres inférieurs au sommet du crâne, en passant par les organes, le cœur, et le cerveau.
Comme les autres cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS, le cadre de l’Odyssée est pensé et réalisé par les artistes, créateurs et programmeurs du studio de production EIDÔLON et ses partenaires internationaux.
L’Odyssée est en constante évolution et les technologies mécaniques et immersives utilisées pour son fonctionement sont régulièrement mises à jour. Le grand parcours de l’Odyssée peut-être également vécu dans son prolongement numérique sur le Cloud Hybride (voir chapitre suivant: les Centres Jumeaux).

Par les technologies immersives, l’ingénierie mécanique, la force des décors réalisés à échelle humaine, la présence de comédiens et enfin par sa propre interaction avec le cadre visité, le public va pouvoir s’immerger d’une manière unique dans l’extraordinaire aventure qui lui est proposée.

L’Odyssée entraîne le grand public vers un fabuleux voyage dans le futur. Les visiteurs vont soulever le voile de la matière pour contempler un schéma immense, une architecture à l’ahurissante complexité et être emportés au centre même d’une galaxie qui semble terriblement éloignée, bien qu’elle soit la substance même de ceux qui la découvrent.

LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES – LA COMPRÉHENSION PAR L’ACTION

La Zone de Réalités-Croisées et le second des deux grands piliers constituant le Centre HUMANEUS.

LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES est un cadre expérimental de dimensions modulables – proposant de nombreuses attractions ou cadres d’expérimentation – associé à un studio de production pour établir des ponts entre les sciences humaines, le monde des loisirs, l’industrie du divertissement et les technologies les plus avancées.

La Zone de Réalités-Croisées est le siège des cadres d’expérimentation (attractions) du Centre.

La Zone de Réalités-Croisées est un lieu d’aventure et d’initiation, c’est un parcours qui met à l’épreuve le visiteur qui le traverse et le confronte.
La Zone de Réalités-Croisées est un vaste espace évolutif se déployant sur plusieurs niveaux du Centre HUMANEUS. C’est en traversant les cadres d’expérimentation que le grand public éprouve et vit le savoir découvert dans l’espace muséal de l’Institut LEIBNIZ.

La Zone de Réalités-Croisées est modulable, elle peut être agrandie à loisir selon les souhaits et expectatives du pays hôte et offrir ainsi un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation (attractions).

Exemple d’agrandissement du parc d’expérimentation du Centre HUMANEUS, modèle 30 hectares.

La dénomination: Réalités-Croisées (XR), fait référence à un mélange hybride d’environnements réels et virtuels qui s’appuient sur des expériences de jeu et de théâtre traditionnel, de jeux vidéo, de réalité augmentée (AR), de réalité virtuelle (VR) et d’intelligence artificielle (AI). La Zone permet de développer des expériences évolutives et de pointe, se déroulant dans un espace physique répliqué (en miroir) dans le Cloud virtuel.
La Zone XR est un lieu entièrement truqué et contrôlé, réalisé en sous-sol et pouvant accueillir une variété illimitées d’expériences.
Cela se fait à l’aide d’accessoires physiques modulaires, de capteurs numériques, de décors réalisés en taille réelle, de projections 3-D, d’éclairages, d’effets sonores, d’ingénierie mécanique, de techniques holographiques et avec le support des dernières technologies.
De plus, la flexibilité de la Zone de Réalités-Croisées signifie qu’elle peut également proposer un très large éventail d’activités dans le domaine de l’industrie du divertissement et des loisirs ou encore servir de laboratoire-test pour explorer des thèmes d’applications élargis, tels que: l’interaction Humain-machine ou l’empathie à l’ère du numérique et des médias de masse.
La mise en place et l’orchestration de la Zone XR nécessitent le savoir-faire collectif de notre équipe créative (Three Golden Doors) en matière d’architecture, de Concept-Art lié à la production cinématographique et du jeu vidéo, ainsi que de toutes les techniques d’ingénierie utilisées en matière de spectacle scénographique.

Ce travail se fait en collaboration étroite avec les artistes et créateurs du pays hôte, les écoles et les universités locales et avec nos partenaires, les leaders de la technologie suisse:

Moka Studio et Artanim qui anime des expériences de réalité virtuelle chez Dreamscape Immersive et qui compte parmi ses commanditaires: Warner, 21ST Century Fox et Steven Spielberg.

La Zone de Réalités-Croisées est modulable, elle peut être agrandie à loisir selon les souhaits et expectatives du pays hôte et offrir ainsi un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation.

Enfin, Zone de Réalités-Croisées est le vaste terrain d’aventure, de jeu et d’expérience du Centre HUMANEUS; tout ce qui est intellectuellement réfléchi, pensé et développé au sein de l’Institut LEIBNIZ, est proposé au grand public qui visite le Centre HUMANEUS au sein de la Zone de Réalités-Croisées. Cette interaction constante entre les différents éléments formant le Centre HUMANEUS, en étroit partenariat avec les institutions du pays hôte, crée le cercle vertueux qui est à la base du fonctionnement du Centre. Ce système associé à l’utilisation intense des cadres d’expérimentations proposés par la Zone de Réalités-Croisées, constitue le mandat du Centre HUMANEUS qui voit alors son public devenir l’acteur, le héros de l’enseignement délivré.

Dans cette présentation, l’agrandissement de la zone de Réalités-Croisées s’inscrit dans une structure rectangulaire. Il ne s’agit que d’une proposition, il faut comprendre que les dimensions, la forme et la répartition de la zone et du complexe du Centre HUMANEUS dans son ensemble sont totalement flexibles et adaptables en fonction des besoins et demandes de la nation qui accueille le Centre.

Exemple d’intégration du Centre HUMANEUS dans le parc d’expérimentation de 30 hectares.

LA COMPOSITION DE LA ZONE DE RÉALITÉS-CROISÉES

Les cadres d’experimentation (attractions)

Les cadres d’expérimentation sont des parcours d’aventure, d’émerveillement et d’émotion. Le grand public découvre un périple époustouflant, il pénètre dans des univers qui lui permettent d’expérimenter et d’intégrer physiquement et intellectuellement le savoir délivré par le Centre HUMANEUS.
La spécificité de ces parcours extrêmement élaborés et cette participation active demandée au public nous ont naturellement conduit à nommer ces cheminements aventureux: cadres d’expérimentation, au lieu de les désigner comme : attractions.

Ce sont les élèves de l’école LEKTON, les chercheurs du laboratoire ATOMOS ainsi que les artistes, créateurs et programmeurs du Studio EIDÔLON qui sont chargés de développer et de faire évoluer en permanence les différents cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS.

Les cadres d’expérimentation sont spécifiquement conçus comme des espaces où les différentes formes de divertissement numérique et analogique présentées au public cohabitent, interagissent et se complètent au travers d’attractions exceptionnelles. Ici les corps et les objets sont localisés en temps réel, ce qui permet des interactions rapides, des jeux collaboratifs et des immersions en groupes sur des terrains de dimensions considérables avec des sensations d’une intensité et d’un niveau encore inégalés à ce jour.

Comme l’ensemble du Centre HUMANEUS, les cadres d’expérimentation sont mis en miroir au sein du double numérique du Centre, ils utilisent cette particularité, pour renforcer l’expérience immersive du public.
En conséquence, les cadres d’expérimentation de la Zone de Réalités-Croisées sont conçus et connectés de façon à fidéliser les publics par les médias sociaux en vogue, mais aussi par l’identification des visiteurs qui peuvent ainsi, une fois la visite terminée, par le réseau, prolonger et compléter leur expérience dans des univers numériques correspondants à ceux physiquement visités.

Les visiteurs traversant ces cadres peuvent être connectés via le web à un ou plusieurs partenaires invités. Ces derniers peuvent participer en direct, vivre l’action comme s’ils étaient réellement présents ou s’ils le souhaitent, s’associer afin de mener à bien les défis qui sont proposés.

Les cadres d’expérimentation proposent également des parcours virtuels de lieux inaccessibles ou disparus, de sites historiques reconstitués (à l’image de Al Zubarah, Pompéi, Angkor Vat, etc.) ou enfin de lieux en devenir, ce qui offre potentiellement au grand public et aux spécialistes un champ infini et toujours renouvelé de découvertes et d’approfondissement du savoir.
Enfin, 3 cadres d’expérimentations prolongent également l’espace Muséal du Centre HUMANEUS en faisant référence aux trois temps présentés par les musées: passé, présent et futur.

LA FORÊT DES MYTHES

Au sein de la Zone de Réalités-Croisées, il existe un nombre de cadres d’expérimentation réunis dans un ensemble défini comme la Forêt des Mythes.

La Forêt des Mythes propose au grand public un parcours d’aventures et d’épreuves, lui permettant de découvrir les grands principes fondateurs des origines et de se confronter aux principaux archétypes mythologiques issus des cultures qui ont essaimé à travers le monde depuis l’aube de l’humanité.

La Forêt des Mythes est un cheminement mythologique. Cet itinéraire fait pénétrer les visiteurs dans des mondes réalisés en taille réelle, qui utilisent toutes les capacités des techniques de pointe de la réalité augmentée, de l’holographie, des illusions scéniques, de l’ingénierie mécanique et des technologies immersives pour les plonger dans des aventures vécues en temps réel et qui se prolongent également dans l’univers numérique.
Ces parcours font découvrir au grand public la plus ancienne, la plus extraordinaire et la plus grande des aventures, l’Aventure de l’Humain !

Les réactions des visiteurs face aux différents cadres d’expérimentation sont étudiées en permanence par l’Institut LEIBNIZ. Cela permet de valider, de modifier ou d’invalider les innovations artistiques, mécaniques, technologiques et d’ingénierie pensées et produites par le Studio EIDÔLON pour ces différents cadres et testées en temps réel auprès de l’audience qui visite le Centre HUMANEUS.

Les élèves de l’école LEKTON et les chercheurs du laboratoire ATOMOS utilisent également les cadres d’expérimentation pour éprouver leurs connaissances et parfaire leur enseignement. Les cadres d’expérimentation les plus appréciés par le grand public peuvent être adaptés et proposés au marché international à des fins d’exploitation.

Du Centre HUMANEUS tel que présenté dans ce dossier à l’extension possible de sa Zone de Réalités-Croisées, ce projet propose au grand public national et international un nombre toujours croissant de cadres d’expérimentation, totalement novateurs et inédits à ce jour.

DEUX EXEMPLES DE CADRES D’EXPÉRIMENTATION

1- LE LABYRINTHE

Le Labyrinthe est la porte d’entrée du Centre HUMANEUS. Réalisé à échelle humaine, en grande partie souterrain, le Labyrinthe est un cadre d’expérimentation se déployant sur trois niveaux, exceptionnel par son envergure, unique au monde et totalement novateur.
De l’ingénierie mécanique aux technologies immersives de pointe, ce cadre d’expérimentation utilise les techniques holographiques et l’illusion scénique pour plonger le grand public dans un cheminement parsemé d’épreuves.
C’est un parcours entièrement truqué, un itinéraire d’aventure avec des galeries cachées, des passages secrets, des parois qui apparaissent ou s’évanouissent, des couloirs qui changent de forme, des portes qui se ferment et questionnent.

Le Labyrinthe a pour fonction d’amener le grand public à gagner son passage vers le savoir et la connaissance que le Centre HUMANEUS dispense, il constitue le chemin d’accés à l’Espace Muséal et à la Zone de Réalités-Croisées.

Pour réaliser son mandat, le Labyrinthe défie et collabore avec le public qui le traverse et le découvre, c’est un lieu multiforme en constant changement, il offre un extraordinaire voyage initiatique aux visiteurs qui l’expérimentent.
Le Labyrinthe résume à lui tout seul le fonctionnement et la mission des cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS: faire réaliser au public qu’il peut – par son analyse et son raisonnement – appréhender l’environnement dans lequel il est immergé, pour pouvoir le comprendre, l’analyser, et au final le maîtriser.

L’Humain veut-il accéder à la connaissance, le peut-il, est-ce un droit inhérent à sa condition, doit-il combattre pour parvenir au savoir? C’est au visiteur de le découvrir et le Labyrinthe est là pour l’aider à trouver une réponse à ses questions.

En effet, cette attraction réagit en fonction des actions des visiteurs qui le traversent, chaque parcours est donc unique et il appartient au public qui expérimente le Labyrinthe de comprendre en temps réel comment le contrôler pour vaincre les obstacles qu’il dresse sur son passage.
Le Labyrinthe est un cadre d’expérimentation privilégié pour la recherche en matière d’intelligence artificielle. Pensé et réalisé par les artistes, créateurs et programmeurs du Studio EIDÔLON et ses partenaires internationaux, le Labyrinthe est également un lieu majeur dans le développement et l’étude de nouveaux modèles de déplacement de personnes évoluant dans des espaces associant des cadres numériques à des cadres physiques.
Le Labyrinthe est accessible dans le Cloud selon le système des Centres Jumeaux. Sa traversée numérique est un prolongement à celle physique accessible dans le Centre HUMANEUS.

À des fins d’enseignement, d’expérience et d’approfondissement du savoir, pour se mettre à l’épreuve et éprouver concrétement l’enseignement délivré par l’Institut LEIBNIZ, le parcours aventureux du Labyrinthe – pratiqué selon des scénarios évolutifs différents de ceux proposés à l’audience du Centre HUMANEUS – est activement utilisé par les chercheurs du laboratoire ATOMOS et les étudiants de l’école LEKTON.

Le Labyrinthe voit ses technologies immersives testées, développées et mise à jour en permanence.

2- L’ODYSSEE

L’Odyssée est un périple fabuleux, un des cadres d’expérimentation le plus ambitieux que le Centre HUMANEUS propose. L’Odyssée permet au grand public de pénétrer au plus profond du corps humain pour le découvrir, l’explorer et l’appréhender de manière tout à fait inédite et unique au monde.

Croisières Intracorporelles

Évoluant dans le décor sophistiqué d’une base de lancement hautement technologique, les visiteurs, après s’être équipés, pénètrent dans des nacelles futuristes et se sanglent à leurs sièges. Ils assistent alors à l’époustouflant spectacle de leur propre miniaturisation et observent l’ensemble du processus qui va les voir s’élancer à l’intérieur même du corps humain pour un fantastique voyage.

Les véhicules et leurs passagers se projettent réellement dans un circuit élaboré (Ground Coaster) qui traverse plusieurs niveaux du Centre HUMANEUS et se réalise à grande vitesse, en boucle fermée. C’est un cheminement qui fait physiquement traverser au public l’ensemble d’un espace unique: le corps humain, de l’extrémité des membres inférieurs au sommet du crâne, en passant par les organes, le cœur, et le cerveau.
Comme les autres cadres d’expérimentation du Centre HUMANEUS, le cadre de l’Odyssée est pensé et réalisé par les artistes, créateurs et programmeurs du studio de production EIDÔLON et ses partenaires internationaux.
L’Odyssée est en constante évolution et les technologies mécaniques et immersives utilisées pour son fonctionement sont régulièrement mises à jour. Le grand parcours de l’Odyssée peut-être également vécu dans son prolongement numérique sur le Cloud Hybride (voir chapitre suivant: les Centres Jumeaux).

Par les technologies immersives, l’ingénierie mécanique, la force des décors réalisés à échelle humaine, la présence de comédiens et enfin par sa propre interaction avec le cadre visité, le public va pouvoir s’immerger d’une manière unique dans l’extraordinaire aventure qui lui est proposée.

L’Odyssée entraîne le grand public vers un fabuleux voyage dans le futur. Les visiteurs vont soulever le voile de la matière pour contempler un schéma immense, une architecture à l’ahurissante complexité et être emportés au centre même d’une galaxie qui semble terriblement éloignée, bien qu’elle soit la substance même de ceux qui la découvrent.